Transfert de la résidence fiscale au Maroc

63-14_3Le Consulat Général du Royaume du Maroc à Orléans a le plaisir d’informer l’ensemble de la communauté marocaine établie dans la Région Centre – Val de Loire que les citoyennes et citoyens résidant à l’étranger désireux de transférer leur résidence fiscale au Maroc sont tenus de déclarer, à l’Office des Changes les avoirs et liquidités détenus à l’étranger, dans un délai d’un an à compter de la date de transfert de leur résidence fiscale et ce, en application de la Loi n° 63-14 relative aux avoirs et liquidités détenus à l’étranger par les marocains résidant à l’étranger transférant leur résidence fiscale au Maroc.

Vous aimerez aussi...